Aaleef

création 2011
durée : 45min
Chorégraphie et interprétation : Taoufiq Izeddiou
Accompagné de Maâlem Adil Amimi, musique Gnawa
Création son : Guy Raynaud
Création lumière : Taoufiq Izeddiou
…………………………………………………………………………………………………………………………………………

Les éclats sonores de maâlem Adil Amini, polyinstrumentiste gnawa, vident l’espace et raréfient l’air autour de taoufiq Izeddiou. tout en fureurs, en impatiences, il se lance à corps perdu dans le creux de la nuit. La musique de Fela pulse, fait vibrer le courroux de l’Afrique. Dans un solo où la colère le cède à des tendresses rentrées, Taoufiq lutte avec un démon invisible ou butte sur un autre lui-même. Dans cette danse où la transe affleure le chorégraphe balance son corps entêté, acharné et tourne, tourne, jusqu’à se perdre et se reprendre, se renfler et se laisser aller, crier, tomber. et soudain laisse place à une sorte de madame Zaza en collant rouge dont la voix de rocaille grave habite sans grâce l’espace scénique et hurle un genre de « protest song » impres- sionnant à mi-chemin entre le spiritual et l’opéra de quat’sous. Aaleef est un solo tout aussi sulfureux que savoureux, détonnant que décapant où se révèle une intensité artistique étonnante.

Agnès Izrine

…………………………………………………………………………………………………………………………………………

© Image Saadi My Mhamed.

© Saadi My Mhamed.

© Image Dimitri Tsiapkinis

©  Dimitri Tsiapkinis

…………………………………………………………………………………………………………………………………………
PRESSE

Télécharger le dossier de presse

Danse contemporaine : Aaleef de Taoufiq Izeddiou, in Illi, par Yasmine Belmahi ( 16/12/2013)
« Aaleef » de Taoufiq Izeddiou revisite ses années de danse pour une combinaison nouvelle et exprime ses interrogations en performance inédite.

On n’ose pas s’interroger sur le sens de la modernité et de la tradition, in blog presse-algerie (23/11/12)
Entretien avec Taoufiq Izeddiou

La lummière en soi, in lapresse (04/06/2012)
Avec Aaleef (première lettre de l’alphabet arabe, de la même racine que «Aalifou» qui signifie «je tourne») , le chorégraphe a créé un solo remettant en question son interprétation de la danse, sa vision de la vie et exprimant les idéaux qu’il désire défendre avec la rage des corps trop longtemps tenus au silence.

La transe créatrice de Taoufiq Izeddiou au FTA, in Radio Canada Internationale (15/05/2012)
Taoufiq Izeddiou est un précurseur de la danse contemporaine au Maroc. Il vient présenter au Festival TransAmériques à Montréal son spectacle Aaléef qui veut dire « Je tourne » . Une production sur le thème de l’identité qu’il voit comme une blessure ouverte. Maryse Jobin rencontre cet artiste qui a créé « On marche » Festival international de danse contemporaine à Marrakech. Écoutez l’émission pour gagner une paire de billets pour le spectacle du 4 juin au théâtre Prospéro.

Aaleef, de Taoufiq Izeddiou, in La vie manifeste
Un bruit sourd sort toujours de quelque part. Un bruit sourd gronde, le ventre de la terre s’ouvrirait-il, s’ouvrirait-il de telle manière qu’on y tombe ou qu’on en sorte et qu’on en sorte de telle manière que ce serait une survivance. Qu’il n’y aurait alors pas d’autre survivance que la danse qui se joue devant nous. Et se jouer n’est pas histoire à la légère. Ce qui se met en jeu comme se met en vie comme ce qui risque la vie comme ce qui se met en jeu dans cette danse met en jeu toute une vie, s’y risque.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………
CALENDRIER DES REPRÉSENTATIONS

2014
mercredi 8 octobre, festival La Becquée, Brest, France.
vendredi 11 et samedi 12 avril, festival Dance Dialogues Africa, Kampnagel Hamburg, Allemagne.
dimanche 6 avril, festival Access to Dance, Munich, Allemagne.

2013
14 décembre, théâtre 121, Institut Français de Casablanca, Maroc.
21 septembre, Kaunas Drama theatre Rūta Hall in International Dance Festival AURA, Lituanie.
28 juillet festival chemins des arts, Authiou, France.

2012
4,5 et 6 juin, festival TransAmériques, Montréal, Canada.
8 juin, théâtre Liberté, Toulon, France.
12 et 13 juin, Ballhaus Naunynstrasse, Berlin, Allemagne.
1 octobre, “Danse l’Afrique Danse”, Johannesburg, Afrique du Sud.
4, 5 octobre, Mousonturm, Frankfrut, Allemagne.
9 novembre, Ecuries, Charleroi dans le cadre de Daba Maroc, Belgique.
11 novembre, festival Tanz, Bielefeld, Allemagne.
13 novembre, Espace Senghor, Bruxelles dans le cadre de Daba Maroc, Belgique.
15 et 16 novembre, Tanzhaus Düsseldorf, Allemagne.

2011
31 mars, festival « Danse d’ailleurs », Centre chorégraphique national de Caen, France
21 avril, festival de danse « Maqamat », Beirut, Liban.
1 mai, Ramallah Contemporary Dance Festival 2011, Palestine.
6 mai, Tunis Capitale de la Danse, Tunis, Tunisie.
12 et 13 mai, festival « Extra 11 », scène Nationale de Bonlieu, Annecy, France.
1 octobre, Tanzquartier, Vienne, Autriche.
14 octobre, festival Madrid Sur, Madrid, Espagne.
18 octobre, Association Solitude project, Bucarest, Roumanie.
24 octobre au 14 novembre, Tournée au Brésil. (Festival Contemporâneo de Dança, Sao Paulo – festival Panorama, Rio de Janeiro – Forum internacional de Dança, Belo Horizonte)
25 novembre, Les Halles de Shaerbeek, Bruxelles, Belgique.
29 novembre, Théâtre du Bois de L’Aune, Aix en Provence dans le cadre du festival « Dansem », France.
8 au 17 décembre, Tournée en Hollande, festival « Dance on the Edge »

Work in progress / rencontres avec le public
18 juin 2010, étape de travail, sortie de résidence, CCN Tours, France.
27 & 28 octobre 2010, étape de travail, rencontre avec le public, festival «Questions de danse», Marseille, France.
31 octobre 2010, étape de travail, biennale « danse l’Afrique danse ! 2010, Bamako, Mali.
24 au 31 janvier 2011, festival « On Marche », Marrakech, Maroc.
17 et 18 mars 2011, rencontre avec le public, « sonorité d’Afrique », CND, Paris, France.
9 mai 2011, rencontre avec le public, MJC, Rodez, France

…………………………………………………………………………………………………………………………………………
Teaser

D’autres vidéos du spectacle ici
…………………………………………………………………………………………………………………………………………
Production : Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, Rabat ; Institut français, Paris ; Centre National de la danse, Pantin ; Centre chorégraphique national de Tours – Bernardo Montet ; Centre chorégraphique national de Caen ; Scène Nationale de Bonlieu, Annecy ; Mission départementale de la culture de l’Aveyron ; MJC Rodez. Remerciements pour l’accompagnement  : Officina et Kelemenis & cie, Marseille.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.